« Ne cesse pas, voix dansanteparole 

          De toujours murmuréeâme des mots 

                    Qui colore et dissipe les choses 

                           Les soirs d’été où il n’est plus de nuit. »

 

de  Yves Bonnefoy

 

Extrait des "Planches courbes"